skip to Main Content
06.64.21.14.22 | 25 rue Philibert Roussy 69004 LYON

Gua Sha : Retour sur Expérience

L’Institut a une vision traditionnelle de Gua Sha. Je souhaite apprendre et transmettre cet art de manière authentique, dans sa pure origine.

Gua Sha se pratique en fonction de vos besoins propres, eux-mêmes découlant de votre profil individuel (bois, feu, terre, métal, eau). S’ajoutent à cela votre hérédité, et votre personnalité propre. Un individu est un univers en lui-même, et nous ne pouvons à ce titre être considérées comme si nous étions les mêmes.

« Certes quelques gestes basiques peuvent être pratiqués par toutes pour découvrir l’outil, mais seul un rituel personnalisé permettra l’efficacité attendue, aussi bien en terme correctif que préventif ».

L’expérience que je partage ici illustrera bien comment Gua Sha se pratique réellement. J’en profite pour remercier ma cliente pour sa confiance, et pour l’expérience qu’elle, comme vous toutes, me permettez d’acquérir. Son anonymat sera respecté selon ses consignes.

Ayant déjà participé aux soins guidés puis ayant suivi une formation individuelle à distance, ma cliente me recontacte pour m’informer de son inquiétude concernant des poches importantes apparues récemment. Une consultation rapide de suivi a pu être improvisée.

D’abord chasser les pistes les plus graves : est-ce rouge, chaud, inflammé autour de l’oeil? Les tissus se sont-ils durcis sous les pommettes? Les paupières sont-elles enflées et serions-nous face à un début de conjonctivite, de rosacée occulaire ou d’une inflamation des paupières type chalazion…? Auquel cas vous vous en doutez : ce serait prise de rdv immédiate chez l’ophtalmo.

Alleluia, ce n’est rien de tout cela.  Parfait : nous pouvons alors réfléchir. Les poches ne sont pas colorées, seulement congestionnées : une couleur jaunâtre aurait emmené une autre piste.

J’apprends beaucoup de choses en posant les questions nécessaires au « diagnostic ».

Température de la chambre, routine de soin, alimentation.. Transit, sommeil, respiration, régles… Tout semble OK, sauf que ma cliente a traversé récemment une épreuve difficile qui appuie sur l’énergie Poumon ( réceptacle de la tristesse et du deuil), en plein hiver saison de l’eau et du couple Rein / Vessie.

« Poumon nourrit Rein… Ou Métal nourrit Eau selon la loi des 5 éléments ».

En pleine saison de l’eau, le métal ne fait plus son job, totalement surmené par les émotions traversées récemment. Rein attend de voir souffler le vent, mais le vent est trop faible. Alors l’eau stagne, essentiellement sous les yeux.

Dans le cas de ma cliente, c’est d’ailleurs l’usage intempestif du mushroom sur les bons points d’acupuncture plusieurs fois par jour sera d’une aide précieuse pour la dispersion des poches.

« Le rituel Gua Sha et sa fréquence sont revus et ajustés. L’alimentation est orientée et la pharmacopée prescrite ».

Vos poches à vous, qu’elles soient chroniques ou non, ont aussi leur raison propre de se manifester. Tout comme le relâchement, les rides ( pourquoi ici et pas là?), la couperose, l’acné,  la peau sèche, les irritations … Ces raisons ne sont les mêmes pour personne.

« C’est ainsi que Gua Sha considère votre singularité. Et c’est ainsi que vos rituels sont personnalisés ».

Cet article afin de vous aider à mieux comprendre l’usage traditionnel Gua Sha. J’espère qu’il vous sera utile, et que j’ai réussi à être assez concise et claire ( hum…lol). Je reste à votre disposition pour toute information.

A très vite autour de Gua Sha

 

Back To Top
Translate »