skip to Main Content
06.64.21.14.22 | 25 rue Philibert Roussy 69004 LYON

Gua Sha et Acné

Depuis sa création l’Institut s’est donné pour mission de soigner toutes les peaux. C’est un de mes challenges préférés : analyser, comprendre et soulager naturellement en faisant appel à votre propre ressource et en évitant tout traitement invasif agressif. L’acné est à l’honneur ce mois-ci.

« L’acné est le résultat de déséquilibres circulatoires propres à chaque individu. »

 

Pour comprendre la Médecine Chinoise et son approche, revenons à l’essentiel. Le Vivant. Les saisons et leur parfait enchaînement. Leur influence sur la Nature, et donc sur nous mêmes. Chaque saison a ses caractéristiques, et agit aussi bien sur notre épiderme que sur notre fonctionnement physique et mental ( peau sèche en hiver + dépression hivernale, bourgeonnement du printemps + regain d’énergie ….).

La Médecine Chinoise considère qu’au délà de notre hérédité et de nos prédispositions, la source de notre santé se trouve dans notre alimentation. Quoi de plus logique quand on observe la Nature : les sols, apports en eaux et air doivent être de bonne qualité pour assurer une bonne croissance aux êtres vivants. C’est notre alimentation qui nourrit notre sang et les liquides nécessaires au bon fonctionnement de notre corps.

« Si l’alimentation est adaptée, le sang et les liquides sont de bonne qualité : le teint est lumineux et équilibré. »

 

L’espace permet forcément une meilleure circulation. Plus les voies sont larges, moins il y a d’embouteillages. Idem pour nos systèmes circulatoires : Yoga, cohérence cardiaque, sport ou activité cardio sont des choses qui peuvent fortement aider à rétablir l’équilibre. Evidemment, on essaie de respirer un air pur et de ne pas fumer.. L’espace crée par les étirements dont parle les profs de Yoga, votre corps en a besoin. Peu importe ce qui vous correspondra : respirez, créez de l’espace, faîtes circuler.

« Si le corps est détendu et spacieux : la peau est claire et le teint harmonieux. »

 

Parlons maintenant Gua Sha.

Certes, en cas d’acné sévère l’Institut vous orientera vers un acupuncteur. Gua Sha ne remplace pas non plus un traitement dermatologique adapté :  il aide nettement à la dispersion des inflammations et à l’amélioration de l’aspect de votre peau pendant et après les crises. L’acné demande un usage avisé des outils.

Le roll-on sera le plus adapté aux zones inflammées car il  permet de disperser les amas et de stimuler les systèmes circulatoires en douceur et sans douleur. Matin et soir.

Gua Sha quant à lui agit en profondeur. Il nettoie et draine les couches souscutanées. Il chasse l’excès de chaleur et d’humidité à l’origine des inflammations, détend les muscles, raréfie les crises en agissant sur les systèmes circulatoires, renforce l’énergie Poumon qui régit la peau…Il suffira de quelques semaines à Gua Sha pour prouver son efficacité.

Une fois les périodes de crise espacées il faut apaiser, lisser et éclaircir l’épiderme. Nous en parlerons beaucoup sur Instagram les semaines à venir. Chloé, fondatrice de la marque NATECLO en parlait ici l’année dernière.

« Une routine adaptée, avec des cosmétiques aux formules douces est impérative »

 

Dormez les cheveux attachés et pensez à l’hygiène du lit : la taie d’oreiller doit être changée deux fois par semaine pendant les crises, une fois minimum le reste du temps.

L’Institut propose un accompagnement adapté aux peaux acnéiques. Quelques semaines suffisent à améliorer largement la situation. Ensuite ce sera votre régularité et votre implication qui permettront à votre peau de retrouver sa clarté et son harmonie. N’oubliez jamais que votre peau ne fait qu’exprimer ce qui se passe en vous. C’est une alliée, pas une ennemie. Soyez douce, surtout en cas de crise inflammatoire. 

Au plaisir de vous retrouver autour de Gua Sha !

Back To Top
Translate »